DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player
Admin Secours

Admin Secours

Bienvenue dans mon blog santé!

Je vous révélerai au fil du temps tous les nouvelles informations que j'ai découvertes pour vous afin que nous puissons ensemble mieux s'informer et obtenir une santé optimale. Voici mes derniers articles....   Bonne lecture!

Notre corps est vraiment la toute première chose sur laquelle nous devons pouvoir compter et ce tous les jours! Bourreau de travail, il s'acharne pour nous 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, même pendant les congés fériés et bien souvent nous en prenons même pas conscience. Par ailleurs, nous attachons bien plus d'importance sur son apparence que sur son fonctionnement sauf, bien entendu, quand les choses tournent pas rond! Mais pourquoi attendre qu'il y ait un signal d'alarme pour porter un intérêt à cette machine ultra-complexe.

Péché de la fin avril à la mi-juillet, le homard québécois provient essentiellement des Îles-de-la-Madeleine, de la Gaspésie et de la Côte-Nord. Les homards du Québec varient entre 565g (1 livre et ¼) et 800g (1 livre et ¾). Soit le poids considéré comme idéal pour déguster ce crustacé.

 

Douces et délicieuses, les crevettes portent plusieurs noms, crevettes roses, crevettes de Matane ou crevettes de Sept-îles selon l'endroit où elles sont pêchées. Mais leur vrai nom, c'est "crevette nordique". On peut être surpris par leur couleur d'un rouge vif dès qu'on les pêche, c'est seulement après la cuisson qu'elles arboreront ce rose typique que l'on connait bien!

Depuis quelques années, bon nombre de spécialistes suggèrent de limiter voire même éviter la consommation de viande rouge. Une équipe de chercheurs de l'institut américain du cancer a découvert en 2009 que consommer l'équivalent en viande rouge d'un hamburger par jour fait grimper les risques de mortalité et de développer des maladies diverses.

Originaire d'Asie, le sarrazin arrive en Europe avec les caravanes des marchands arabes. La plante s'est vite imposée dans les champs pour sa capacité à pousser même dans les terres les plus pauvres. Ici, le sarrasin a connu ses heures de gloire au début de la colonisation, mais la disponibilité grandissante du blé l'a lentement fait disparaître de notre alimentation. Il faut dire que le sarrazin n'est pas panifiable (transformable en pain), contrairement au blé, et c'est peut-être pourquoi le sarrazin fut mis de côté.