DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player

Anatomie 101

Saviez-vous que?


L’ail est un antibiotique naturel puissant, très efficace pour soigner certaines infections en plus de soulager les problèmes d’estomac et d’arthrite!
Le thé vert facilite la circulation sanguine, abaisse la tension artérielle, réduit le taux de mauvais cholestérol en plus de stimuler le cœur, prévenir les caries, le psoriasis et l’acné…
Les oméga-3 réduiraient les cas d’infarctus et d’AVC de 19% à 45%. Ce nutriment essentiel à la vie possède un effet protecteur réel contre les maladies cardio-vasculaires!
Non seulement le gingembre agrémente vos plats, il peut aider à réduire les nausées, les vomissements et le taux de cholestérol sanguin!

Qui est en ligne?

Nous avons 11 invités et aucun membre en ligne

Chrome

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Mis en évidence par Vauquelin en 1797, il s'agit d'un oligo-élément métal de symbole Cr dont l'organisme a besoin pour effectuer diverses réactions biochimiques tel que le métabolisme des glucides (sucres) et des lipides (graisses) essentiellement.

Sa définition

Le chrome est un oligo-élément assez peu connu qui intervient dans différents métabolismes du corps. Il agit en particulier dans la régulation du taux de sucre dans l’organisme.

Son rôle dans l'organisme

Cet oligo-élément participe surtout au métabolisme des glucides et des lipides. Le chrome permettrait une meilleure efficacité de l’insuline et donc aiderait à mieux réguler le taux de sucre dans le sang. Il favorise également l’action de plusieurs enzymes nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.
Note : le corps retient moins de chrome en vieillissant.

Ses effets bénéfiques

Le chrome contribue à la croissance. Il aide à prévenir la hausse de la tension artérielle et à réduire l'hypertension. Il sert de frein au diabète. Il aide à prévenir les désirs de sucre et les chutes soudaines d'énergie.

Les besoins quotidiens

L’apport quotidien suffisant en chrome se situe autour de 20 à 30 microgrammes chez un adulte, normalement obtenu par une alimentation équilibrée. Cet apport devrait être très légèrement augmenté chez les femmes qui allaitent.

Quels sont les aliments qui en contiennent le plus?

Levure de bière (houblon), la volaille, le foie de veau, le germe de blé, le maïs, l'huile et les palourdes.

Les carences

On croit qu'une carence en chrome peut contribuer à l'arthériosclérose et au diabète.

En excès

Si le chrome est indispensable à l'organisme en quantité minime dès que sa concentration dans les différents tissus de l'organisme est trop élevée, il entraîne des complications à type d'intoxication à l'origine de lésions inflammatoires de la peau et des muqueuses (couche de cellules recouvrant l'intérieur des organes creux en contact avec l'air) et tout particulièrement la muqueuse du nez surtout quand il est inhalé (respiré).

Il a été remarqué que l'utilisation du chrome augmentait significativement la survenue de cancer du poumon.
Un surdosage en chrome (au-delà de 1000 microgrammes par jour) peut être dangereux.

Comment le prendre?

Doses : Les suppléments de chrome se présentent généralement en doses de 200 ug. Comme adjuvant à un programme d'amaigrissement, 200 ug par jour. Pour améliorer possiblement l'efficacité de l'insuline, 200 ug, 3 fois par jour.

Utilisation : Le chrome doit être absorbé au cours des repas, avec un grand verre d'eau, afin d'atténuer son effet irritant sur l'estomac. Il est préférable de l'associer à des aliments très riches en vitamine C et d'éviter les supplément de carbonate de calcium ou les antiacides, qui pourraient en gêner l'absorption.

Certaines personnes prétendent que les différentes formes de chrome importent peu mais d'autres privilégient  le glycinyldinicotinate de chrome. De plus, en Avril 1999, un avertissement a été émis par Santé Canada : le picolinate de chrome serait un cancérigène potentiel.

Conseils

  • Si vous êtes diabétique, avant de prendre éventuellement du chrome, demandez à votre médecin.
  • Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, et si vous souhaitez prendre du chrome en complément alimentaire, parlez-en avant à votre médecin.
Lu 1350 fois
Plus dans cette catégorie : « Cuivre Calcium »