DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player

Vitamine K

C'est une vitamine liposoluble qui contribue à la coagulation sanguine.
Nos intestins contiennent une bactérie qui produit 80 % de nos besoins en vitamine K. Le reste doit nous être apporté par notre alimentation.

Qu'est-ce qu'elle apporte à notre organisme ?

La vitamine K joue un rôle dans la synthèse d'au moins quatre protéines impliquées dans le processus de coagulation sanguine.
Elle participe, en association avec les vitamines A et D, à l'élaboration des protéines osseuses et rénales.

Qu'arrive-t-il si le corps en manque ?

Si vous êtes carencé en cette vitamine, votre sang ne coagule pas normalement. Vos saignements sont longs et peuvent entraîner des hémorragies.
Du fait que cette vitamine se trouve abondamment dans les aliments et que notre corps en synthétise une partie, les carences en cette vitamine sont exceptionnelles. En principe, elles sont dues à des problèmes de malabsorption plutôt qu'à de trop faibles apports alimentaires.

Les personnes à risque sont :

  • Celles qui n'absorbent pas correctement les matières grasses (maladies hépatiques, mucoviscidose...)
  • Celles qui prennent des antibiotiques pendant de longues périodes, car les médicaments détruisent nos bactéries.
  • Les nourrissons : à leur naissance leurs intestins ne possèdent pas les bactéries qui synthétisent la vitamine K. Du fait que celle-ci passe difficilement la barrière placentaire, la concentration plasmatique du foetus en vitamine K est faible. De plus le lait maternel en contient très peu.

Il est recommandé de supplémenter en vitamine K les bébés nourris au sein de 2 microgrammes par semaine.

Quels sont les aliments qui en contiennent le plus ?

Les légumes feuillus verts, le yaourt, la luzerne, le jaune d'oeuf, l'huile de carthame, l'huile de soja, l'huile de foie de poisson et le varech.

LES PRÉCAUTIONS :
Les personnes qui prennent des suppléments en cette vitamine (maladies cardiaques) devraient faire attention à ne pas trop consommer d'aliments riches en vitamine K et de ne pas prendre de suppléments multi-vitaminés qui contiennent aussi de la vitamine K.

Lu 1658 fois