DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player

Acné

L'acné, généralement associée à la difficile période de l'adolescence, peut apparaître à n'importe quel âge. En fait, 8% des personnes qui sont épargnées pendant leur jeunesse en souffrent à l'âge adulte. On dispose heureusement de divers moyens pour traiter les poussées d'acnée.

Informations supplémentaires

  • Les symptômes:

     

    - Boutons rouges et durs ou lésions purulentes

    - Peau rouge et enflammée avec des boutons emplis de liquide ou petits kystes

    - Points noirs (comédons) ou points blancs (microkystes) sur le visage, le front, les joues et le menton, parfois sur le haut du dos, les épaules et le thorax.

    - Séborrhée du visage et du cuir chevelu (peau et cheveux gras).

    - Petites papules rouges sensibles et saillantes.

    - Évolution par poussées sous l'effet de la chaleur humide, de l'alimentation, du soleil et du stress.

  • Les conseils:

     

    - Nettoyez la peau avec des produits conçus pour votre type de peau

    - Nourrissez vous de manière équilibrée

    - Choississez des produits de beauté non-comédogènes et non gras

    - Ne pressez pas les boutons et n'utilisez pas de produits abrasifs qui augmenterait l'inflammation ainsi que la propagation de la bactérie de l'acné.

     

  • Quand consulter?:

     

    Ne vous inquiétez pas si vous avez occasionnellement un bouton. En revanche, si les traitements locaus en vente libre n'ont pas d'effet après trois mois ou que vous souffrez d'une éruption de boutons enflammés (rouges et purulents) ou de kystes douloureux, consultez un dermatologue. N'hésitez pas non plus à voir un médecin si votre peau est rouge et irritée en permanence, même sans bouton. Il peut s'agir des premiers symptômes de l'acnée rosacée, une dermatose caractérisée par des rougeurs, des boutons et une dilatation des vaisseaux.

  • Approche psychologique:

     

    L'acné est une affection mal vécue par les adolescents, sensibles au regard des autres. Le retentissement psychologique est sans rapport avec la sévérité du trouble: certaines acnés sévéres sont bien tolérées, alors que deux boutons peuvent être insupportables. Souvent la prise en charge de la détresse psychologique sera la première ligne du soin, notamment par une écoute attentive.

  • Naturopathie:

     

     L'acné est causée par une hypersensibilité des récepteurs cellulaires aux hormones androgènes (en particulier à la testostérone), ainsi que par une faiblesse hépathique. Le foie, organe chargé d'éliminer les déchets d'hormones, n'assure pas totalement sa fonction et les renvoie vers les glandes sébacées, qui lui servent de relais. 

     

    - L'approche alimentaire

    Limiter les graisses animales (en particulier les viandes rouges et les charcuteries), les sucres raffinés, le lait et les produits laitiers, les sodas. Les excitants et la consommation excessive de médicaments ont aussi une action aggravante. Les légumes crus, les fruits, les poissons et les huiles végétales vierges de première pression à froid sont au contraire bénéfiques.

  • Médecine Chinoise:

     

    L'acné est une manifestation de chaleur* dans le méridien de l'estomac. C'est la raison pour laquelle l'apparition de cette dermatose se situe sur le territoire du front, du bas du visage, du thorax, et parfois dans le dos.

    En fait, ce trouble d'origine hormonal correspond à une élimination excessive par le foie, via le trajet du méridien de l'estomac à la peau. Il est donc fortement conseillé d'éviter les produits laitiers, le chocolat, les graisses animales, le tabac et l'alcool en cas de crise.

  • Homéopathie:

     

    L'acné représentant un handicap dans la vie relationnelle d'un individu, le traitement homéopathique comporte souvent un médicament actif sur la sphère émotionnelle.

    Les médicaments seront choisis en fonction des symptômes particuliers de chaque patient. Il est souvent utile de compléter avec un traitement de terrain prescrit par son homéopathe. 

  • Médecine Traditionnelle:

     

    Certains médicaments peuvent réduire les symptômes.

     

    En automédication:

     

    - Le gluconate de zinc, en dose de 30mg par jour, présente une efficacité modérée mais peu d'effets secondaires (parfois gastro-intestinaux).

     

    Sur prescription:

     

    - Des antibiotiques quasi spécifiques, appartenant à la classe des cyclines, sont assez efficaces. Ils présentent l'intérêt d'avoir peu d'effets secondaires (gastro-intestinaux et vertiges notamment). Attention toutefois, ils provoquent une allergie solaire, et la prise doit être interrompue en été ainsi que lors des expositions occasionnelles (vacances d'hiver... ).

    Certaines associations sont en outre déconseillées (calcium et magnésium entre autres).

     

    - Quelques contraceptifs oraux peuvent se révéler d'efficaces à très efficaces.

     

    - Les traitements locaux les plus prescrits sont le peroxyde de benzoyle, certains antibiotiques locaux et les rétinoïdes. Ils sont dans l'ensemble assez efficaces, mais provoquent parfois des intolérances locales: il convient de les tester au préalable sur l'avant-bras.

     

    - L'isotétrinoïde peut stopper définitivement l'acné dans 80% des cas. Il s'agit d'un traitement de maniement très délicat, qui peut être responsable de nombreuses atteintes iatrogènes, notamment hépatiques transitoires, et surtout de malformations foetales. Le produits dessèche la peau, peut altérer les ongles et provoquer une perte de cheveux. Il ne peut donc être prescrit qu'après échec des prises en charge alternatives et précédentes, de plus uniquement sous surveillance médicale et biologique très stricte.

Lu 192 fois
Plus dans cette catégorie : « Abcès Anémie »