DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player
Système Musculaire

Système Musculaire

Fonctionnant de concert avec le système squelettique, les muscles produisent la force nécessaire aux mouvements. Les organes possèdent aussi des muscles, qui assurent diverses fonctions comme le contrôle de la pression sanguine. Quant à la contraction des muscles, elle est contrôlée par les nerfs.

 

Ses fonctions

Le système musculaire intervient dans une grande variété de mouvements, depuis les gestes mécaniques jusqu'aux contractions du cœur, en passant par la migration des aliments dans le tractus digestif, la contraction des vaisseaux sanguins ou encore l'accommodation visuelle. D'une manière générale, les muscles sont plus souvent affectés par des traumatismes que par des maladies. Enfin, ils fonctionnent en corrélation avec le système nerveux, qui stimule et intègre leur activation.

Sa structure

Situés juste sous la peau, selon une organisation en couches, les muscles se contractent de façon à exercer des forces mécaniques sur les os. Les muscles fonctionnent rarement de manière isolée, mais plutôt en synergie les uns avec les autres, menant ainsi des actions coordonnées.

Les muscles

Le corps humain ne compte pas moins de 640 muscles, qui représentent deux cinquièmes de la masse corporelle chez l'homme. En revanche, chez la femme, ils sont plus minces et plus légers. À chaque extrémité d'un muscle, des tendons assurent sa fixation à l'os. Durant la contraction musculaire, la base du muscle est peu mobilisée; à l'inverse, sa terminaison, plus périphérique, constitue le siège de l'activité du muscle. Certains muscles se divisent et sont fixés sur plusieurs os.

Certains muscles sont nommés d'après leur forme, tandis que d'autres, comme les muscles intercostaux (situés entre les côtes) et le muscle ilio-costal (inséré entre l'ilion et les côtes), doivent leur nom aux os sur lesquels ils s'insèrent. Certains noms de muscles sont également inspirés du mouvement qu'ils permettent. Ainsi, les muscles érecteurs spinaux facilitent le redressement de la colonne vertébrale: quant aux muscles fléchisseurs, ils agissent de manière contraire aux muscles extenseurs (responsables des mouvements d'extension). Enfin, les muscles abducteurs assurent les mouvements d'éloignement d'un segment de l'axe du corps, à l'inverse des adducteurs.