DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player
Système Glandulaire

Système Glandulaire

Les glandes et les cellules du système glandulaire fabriquent des messagers chimiques appelés «hormones», qui circulent dans le sang et les autres liquides corporels. Ces hormones ont notamment pour fonction de maintenir l'équilibre du milieu intérieur communément appelé l'homéostasie. Elles sont également impliquées dans des processus à long terme, tel que la croissance, et contrôlent les changements survenant à la puberté. Le système glandulaire est en étroite relation avec le système nerveux.

Ses fonctions

Le système glandulaire (ou endocrinien) est composé de tissus glandulaires isolés, comme la thyroïde, mais également de tissus contenus à l'intérieur des organes, notamment au niveau du cœur et des ovaires. Pour contrôler et coordonner les fonctions biologiques, ce système agit par l'intermédiaire des hormones qui agissent de façon comparable aux signaux électriques du système nerveux. De plus, ces deux systèmes (glandulaire et nerveux), reliés au niveau du cerveau, fonctionnent en collaboration, ayant leur propre rythme et leurs caractéristiques distinctes. De ce fait, les hormones ont une action plus lente et prolongée contrairement aux nerfs qui ont une action plus courte et rapide.

Sa structure

Les différents organes du système endocrinien sont situés dans des régions parfois très éloignées de l'organisme. L'hypophyse est dans la boîte crânienne, la thyroïde dans le cou, le thymus dans le thorax, les glandes surrénales et le pancréas dans l'abdomen, les ovaires et les testicules dans le bassin. Les hormones qu'elles libèrent régulent les pulsions et les émotions fondamentales, comme les pulsions sexuelles, la violence, la colère, la peur, la joie et le chagrin. Elles stimulent également la croissance et l'identité sexuelle, contrôlent la température corporelle, contribuent à la réparation des tissus lésés et aident à générer de l'énergie.

Le rôle des glandes

L'hypothalamus est un amas de cellules nerveuses se chargeant de créer le lien entre les systèmes nerveux et glandulaire, il assure l'équilibre des substances régulatrices de la sécrétion d'hormones.
La glande pinéale ou épiphyse est de la taille d'un pois au centre du cerveau. Elle confectionne la mélatonine, une hormone en partie responsable des rythmes biologiques comme les périodes veille-sommeil et le développement sexuel.

  • L'hypophyse est la glande qui supervise la plupart des autres glandes endocrines.
  • La glande thyroïde contrôle le métabolisme de bas, la masse corporelle, les cycles énergétiques et le rythme cardiaque et elle peut stocker ses hormones.
  • Le thymus fabrique trois hormones impliquées dans la maturation des lymphocytes T du système immunitaire.Le cœur émet une hormone appelée "atriopeptine" qui réduit le volume sanguin et la pression sanguine et régule le milieu intérieur.
  • Les glandes surrénales créent des stéroïdes agissants sur la régulation du métabolisme du glucose, du potassium et du sodium. Elles produisent également la très courageuse adrénaline.
  • Les reins sécrètent l'érythropoïétine, qui stimule la production et la sécrétion d'enzymes digestives.
  • Le pancréas participe au métabolisme énergétique. Il produit deux hormones importantes l'insuline, qui réduit le taux de glucose dans le sang et le glucagon qui l'augmente.
  • Les intestins comme l'estomac produisent des hormones qui stimulent la production et la sécrétion d'enzymes digestives.
  • Les ovaires fabriquent les œstrogènes et la progestérone, principales hormones du cycle ovarien.
  • Les testicules conçoivent des androgènes qui interviennent dans la croissance, le développement des organes génitaux et des aspects secondaires (barbe, pilosité, voix) et dans la production de sperme.