DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player

Anatomie 101

Saviez-vous que?


L’ail est un antibiotique naturel puissant, très efficace pour soigner certaines infections en plus de soulager les problèmes d’estomac et d’arthrite!
Le thé vert facilite la circulation sanguine, abaisse la tension artérielle, réduit le taux de mauvais cholestérol en plus de stimuler le cœur, prévenir les caries, le psoriasis et l’acné…
Les oméga-3 réduiraient les cas d’infarctus et d’AVC de 19% à 45%. Ce nutriment essentiel à la vie possède un effet protecteur réel contre les maladies cardio-vasculaires!
Non seulement le gingembre agrémente vos plats, il peut aider à réduire les nausées, les vomissements et le taux de cholestérol sanguin!

Qui est en ligne?

Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne

Iode

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Saviez-vous que?

Le tabagisme augmente les risques de déficit en iode, de même que la malnutrition et les carences en sélénium et en vitamine A.

On associe souvent l'Iode à l'antiseptique local brun orangé, la teinture d'iode. Autrefois employé pour désinfecter les égratignures, maintenant son intérêt réel tient à son rôle indispensable dans la production de la thyroxine, une hormone importante sécrétée par la thyroïde.

Qu'est-ce que c'est?

L'organisme ne renferme que d'infimes quantités d'iode (15 à 20 mg chez l'adulte), cet oligoélément est rare dans notre alimentation puisqu'on le trouve principalement dans l'eau des océans. Le cycle naturel de l'iode passe par son évaporation dans l'atmosphère et sa retombée avec les eaux de pluie. Certaines zones éloignées des océans ou les régions montagneuses ont les sols les plus sévèrement carencés en iode.
C'est en 1924 que la compagnie Morton décidait d'enrichir en iode un produit alimentaire de base, le sel de table. L'introduction de sel iodé dans l'alimentation des Canadiens élimina presque totalement l'une des formes les plus sévères d'arriération mentale, connue sous le nom de crétinisme. En dépit de l'importance vitale de cet oligo-élément, environ 1,6 milliard de personnes, essentiellement dans les pays en voie de développement, souffrent d'une carence en iode.

Son rôle dans l'organisme

Cas unique parmi les sels minéraux, l'iode n'exerce, semble-t-il, qu'une seule fonction dans l'organisme: il permet à la thyroïde de fabriquer et de sécréter la thyroxine, une hormone régulant le métabolisme de toutes les cellules de notre corps. Celle-ci joue un rôle déterminant dans le processus de croissance de la plupart des organes, et en particulier du cerveau.

Les effets bénéfiques

Contrairement à d'autres minéraux, l'iode ne semble jouer un rôle dans le traitement d'aucune maladie, mais il assure le bon fonctionnement de la thyroïde, qui concentre environ 75% du total de l'iode dans l'organisme. Cette glande importante dirige les métabolismes énergétiques, c'est-à-dire la quantité de calories brûlées par le corps et la rapidité de ces transformations. La glande thyroïde contrôle également la croissance et le développement de l'enfant, les fonctions reproductrices, nerveuses et musculaires, la dégradation des graisses et des protéines, la consommation d'oxygène de chaque cellule. Tout semble indiquer que cet oligo-élément aide à réduire les douleurs associées aux tumeurs fibrokystiques du sein, mais nous vous recommandons de suivre l'avis d'un professionnel de la santé avant de prendre des suppléments d'iode.

Vos besoins

L'apport nutritionnel recommandé en iode est calculé en microgrammes (ug) est de 150 ug pour les adultes (14 ans et plus), de 120 ug pour les 9 à 13 ans, 90 ug pour les 1 à 8 ans, 130 ug de 7 à 12 mois, 119 ug pour les nouveau-nés à 6 mois.

Les carences

Les symptômes d'un apport déficitaire se remarquent par une hausse du volume de la glande thyroïde, menant à la maladie appelée goitre qui a pour but de s'emparer du maximum d'iode présent dans le sang pour combler le déficit. Également, si le corps manque de cet élément important, la production d'hormones thyroïdiennes se verra diminuée et développer la maladie nommée myxœdème, une affection d'origine auto-immune (le corps se retourne contre lui-même). De son côté, l'hypothyroïdie se caractérise par de la fatigue, une augmentation du taux de lipides sanguins, un ralentissement des réflexes, une certaine confusion mentale, une sècheresse de la peau et une raucité de la voix.

Les excès

Les risques de surplus en iode sont très faibles, même en dépassant largement la quantité recommandée. Par contre, si on consomme plus de 20 ou 30 fois la ration prescrite, divers symptômes peuvent apparaître... comme des douleurs dans la bouche, diarrhée, vomissements, maux de tête, goût métallique dans la bouche, difficultés à respirer, gonflement des glandes salivaires et curieusement créer l'apparition d'un goitre dû à un apport trop important d'iode, principal cause de thyroxicose.

Comment le prendre?

Les besoins en iode sont à peu près toujours couverts par notre alimentation quotidienne, surtout si vous êtes amateur de fruits de mer, de poisson et bien sûr, de sel iodé. On retrouve l'iode régulièrement dans les suppléments de multivitamines. Attention, si vous souffrez de problèmes thyroïdiens! Il est capital de consulter votre médecin d'abord et avant tout! De plus, les personnes faisant usage de Lithium ne doivent pas prendre de suppléments d'iode.

Les Sources Alimentaires

Le poisson, les fruits de mer et le Varech sont les meilleurs sources connues, évitez le sel de table iodé, il vous cause plus de mal que de bien, préférez le sel de mer non modifié, ni chauffé et votre corps vous remerciera!

Lu 1491 fois
Plus dans cette catégorie : « Magnésium Fluor »