DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player

Anatomie 101

Saviez-vous que?


L’ail est un antibiotique naturel puissant, très efficace pour soigner certaines infections en plus de soulager les problèmes d’estomac et d’arthrite!
Le thé vert facilite la circulation sanguine, abaisse la tension artérielle, réduit le taux de mauvais cholestérol en plus de stimuler le cœur, prévenir les caries, le psoriasis et l’acné…
Les oméga-3 réduiraient les cas d’infarctus et d’AVC de 19% à 45%. Ce nutriment essentiel à la vie possède un effet protecteur réel contre les maladies cardio-vasculaires!
Non seulement le gingembre agrémente vos plats, il peut aider à réduire les nausées, les vomissements et le taux de cholestérol sanguin!

Qui est en ligne?

Nous avons 36 invités et aucun membre en ligne

Lipides

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Saviez-vous que?

 

Le tissu adipeux, ou graisse corporelle, est constitué d’adipocytes, véritables réservoirs de graisse. Chez l’homme, il représente environ 15 % du poids total ; chez la femme, 25 %. Chez l’homme, la localisation du tissu adipeux est androïde, c’est-à-dire située sur la partie supérieure du corps : bras, poitrine, estomac, épaules. Chez la femme, il enrobe les hanches, les cuisses, le ventre et les fesses. On parle alors de répartition gynoïde.

Les lipides, ou graisses, comme les autres nutriments, sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Rappelons que notre cerveau est constitué d'une très grande quantité de lipides. Consommés en excès, ils peuvent entraîner une prise de poids et l’apparition de certaines maladies, en particulier cardio-vasculaires.

Les lipides ou graisses constituent la troisième grande classe de nutriments, après les glucides et les protéines. Ils assurent un rôle structurel, car les lipides sont des constituants essentiels des membranes cellulaires, et un rôle énergétique. Les lipides de l'organisme sont divisés en nombreuses classes auxquelles appartiennent des molécules comme les glycérides, le cholestérol ou les acides gras.

Les lipides se divisent en trois principales catégories :

  • Les gras saturés (regroupant les acides gras butyrique et les acides gras stéariques).
  • Les gras mono insaturés (regroupant les gras ''trans'').
  • Les gras poly-insaturés (regroupant les acides gras essentiels Omega 3 et Omega 6).

Son rôle dans l'organisme

La fonction principale des lipides est d'apporter à l'organisme une quantité d'énergie suffisante à son fonctionnement. Mais ils ont aussi un rôle dans le transport de certaines protéines ou de certaines hormones dans le sang. Une alimentation équilibrée doit comporter une part relativement importante de lipides.

Les lipides sont nécessaires pour produire de la chaleur et transporter les vitamines et les hormones essentielles au bon fonctionnement de l'organisme

Les acides poly-insaturés jouent un rôle dans la constitution des membranes cellulaires, surtout l'acide linoléique, ce qui explique son importance en phase de croissance, en raison de la multiplication des cellules. Quant à l'acide linolénique, il assure une fonction essentielle pour la structure des cellules nerveuses.

Le cholestérol est un constituant lipidique essentiel des membranes cellulaires, avec les phospholipides. Il participe activement à la formation des sels biliaires, qui jouent un rôle essentiel dans la digestion, notamment celle des lipides. Enfin, le cholestérol joue un rôle précurseur dans le formation par notre organisme des hormones.

Comment les prendre?

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, l’apport calorique quotidien, sous forme de lipides, doit s’élever environ à 30 %. Cet apport peut être légèrement réduit dans le cadre d’un régime amincissant. Toutefois, il convient de ne pas faire l’impasse sur une certaine catégorie de lipides, les acides gras essentiels, indispensables au bon fonctionnement de l’organisme qui ne peut les fabriquer.

Sources alimentaires

On trouve les lipides dans des aliments d’origine animale : produits laitiers entiers ou partiellement écrémés : beurre, crème, fromage… dans les viandes (bœuf, agneau, porc…), la charcuterie, certains poissons (saumon, thon, anguille, anchois…).

On trouve aussi des lipides d'origine végétale : noix, tournesol, colza, olive, noisettes... mais aussi certains fruits ou légumes, comme l’avocat, sont riches en lipides.

De nombreux produits industrialisés (biscuits, gâteaux, confiseries, viennoiseries, fritures, hamburgers, pizzas, plats préparés...) contiennent aussi beaucoup de lipides. Afin d’équilibrer son alimentation, les nutritionnistes recommandent de limiter la consommation de ces produits souvent riches en graisses saturées.

Les carences

Lors de carences, il y a perte pondérale; une production d`énergie métabolique par dégradation des réserves de lipides et des protéines tissulaires; des problèmes aussi de déperdition de chaleur dus à la perte de graisse sous-cutanée.  S`il y a carence dans les acides gras essentiel, il peut y avoir une croissance médiocre et des lésions cutanées (eczémateuses).

N.B. Une carence en cholestérol augmente le taux de risque d`accident vasculaire cérébral chez les personnes prédisposées.

Les excès

Au niveau des sources animales de lipides, les excès peuvent créer de l'obésité et augmenter le risque de maladies cardiovasculaires (surtout en cas d`excès de lipides saturés).

Il n'existe par contre aucun symptôme connu en cas d`excès d`acides gras essentiel, mais en se qui attrait au cholestérol, il y a augmentation de sa concentration dans le plasma sanguin et des lipoprotéines, les LDL.  Il peut y avoir aussi corrélation avec un risque accru de maladies cardiovasculaires.

Lu 1238 fois
Plus dans cette catégorie : « Vitamine A ou rétinol Gras trans »