DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player

Igname Sauvage

(Dioscorea villosa - Dioscoréacées)

L'igname sauvage produit une substance aux effets comparables à ceux d'un stéroïde, la diosgénine, que l'on a employé pour mettre au point la première pilule contraceptive.

Habitat et culture

L'igname sauvage est originaire de l'Amérique du Nord et de l'Amérique centrale. On la cultive à partir de semis  au printemps, ou de segments de tubercules ou de division de racines au printemps ou en automne. La racine et le tubercule de l'igname sauvage sont récoltés en automne.

Principaux constituants

  • Saponines stéroïdiennes
  • Phytostérols
  • Alcaloïdes
  • Tanins
  • Amidon

Principaux effets

  • Antispasmodique
  • Anti-inflammatoire
  • Antirhumatismal
  • Favorise la transpiration
  • Diurétique

Usages courants et traditionnels

  • Usages traditionnels: Les Aztèques et les Mayas utilisaient l'igname sauvage comme une plante médicinale. En Amérique du Nord, les colons européens exploitèrent les propriétés antidiarrhéiques et antirhumatismales de sa racine.
  • Spasmes musculaires et douleurs: L'igname sauvage soulage les crampes, les tensions musculaires et les coliques.
  • Troubles digestifs: La plante soigne les troubles digestifs, comme les inflammations de la vésicule biliaire.
  • Arthrite et rhumatismes: Anti-inflammatoire et antispasmodique, il est efficace dans le traitement de l'arthrite et des rhumatismes.
  • Troubles gynécologiques: En Amérique, l'igname sauvage constitue un remède traditionnel contre les douleurs ovariennes et menstruelles.
Lu 1568 fois
Plus dans cette catégorie : « Lobélie Griffe du diable »